×

Avertissement

This parser only supports VCARD and VCALENDAR files

SÉJOUR (DE L’AN) DANS LES CALANQUES DE MARSEILLE

photo 1Voici l’histoire d’une froide semaine d’hiver qui se transforma en semaine de printemps ensoleillée.

Nous sommes mi novembre, et, dans la grisaille parisienne, je me retrouve comme souvent le vendredi chez nos voisins de Roc14 à partager avec eux un sympathique et agréable moment de grimpe.

Il est 22h30, fin de séance, et, comme pour prolonger et profiter un peu plus, nous voilà pour les plus fêtards, partis dans un petit bar à côté du gymnase. Fief et bastion de la décontraction du Rocquatorzien averti.

Ce moment de convivialité qui permet souvent bien plus que de siroter un petit godet. Et là, une fois de plus cette histoire le corrobore.

J’apprends au cour de cette soirée que Roc14 a organisé un séjour d’une semaine comme tous les ans dans les calanques de Marseille pour la période du 27/12/2014 au 03/01/2015. Séjour exclusivement ouvert aux adhérents de Roc14 et de toute façon déjà complet.

En 2012 j’avais participé à ce même séjour et j’en gardais un souvenir exceptionnel.

C’est là que me viens l’idée de donner à ceux qui le désirent la possibilité de participer à cette belle aventure.

Voilà !! C’est parti !!

L’idée est lancée, et dès le lendemain je m’y attèle. Pas de temps à perdre. Il est déjà tard pour organiser un tel séjour, surtout à cette période de l’année où la plupart des gens on prévu quelque chose. Plus qu’un mois avant le départ.

Une copine de Roc14, retardataire à l’inscription au séjour, est intéressée pour se greffer au projet.

PDF envoyé à G13 et proposition faite, j’attends et j’espère quelques réponses.

Et là, OHHH miracle, me voilà parti avec cinq magnifiques Naïades toutes plus motivées les unes que les autres. Ça sent bon les vacances me dis-je !!!

Cette histoire commence bien et la suite n’est pas en reste.

Je réussi à obtenir un chalet juste à côté de ceux de Roc14. Ils en ont 2 et sont 16 participants. Sur ce même site, Paris 6, association d’escalade de la fac de Jussieu ont eux aussi 2 chalets et sont 10. D’autres amis de Roc14, eux aussi retardataires aux inscriptions ont loué un gîte aux Goudes (1ère calanque depuis Marseille), et sont 8.

Ce jour de l’an s’annonce détonnant ma foi !!!!!

Ça n’a pas loupé. Une quarantaine de joyeux lurons à bruler le dancefloor et à festoyer jusqu’au petit matin. Foie gras, champagne, compétition du meilleur Tiramisu… La table et l’ambiance étaient présentes dans leur plus bel apparat.

Mais bon, à séjour parfait, pour le sujet catalyseur, c’est à dire l’escalade, il nous fallait du beau temps.

Et là, comble du bonheur, grand soleil 7 jours et douces voir chaudes températures 6 jours. Un jour (le 1er) de mistral. Grimpe torse poil (pour les mecs), et baignade dans une mer à 18°. Le rêve quoi. Que demander de plus pour bien commencer l’année.

Sur les six que nous étions, quatre venaient de G13, une de Roc14, et une de Mur20. Autant dire que l’esprit FSGT était respecté. D’autant que pour l’éthique de notre club qui a plutôt tendance à privilégier les nouveaux, mes trois Naïades de G13 sont toute fraiches arrivées de cette année.

Ai-je besoin de faire l’apologie de ces sites incroyables que nous offrent les calanques de Marseille. Un rocher sculpté et accueillant. Des escalades de toutes sortes. Un décor splendide et des ambiances enchanteresses. Mes cinq petite protégées évoluent au alentour du 6a et entre couennes et grandes voie il y en a pour tous les niveaux et pour tous les gouts, chacun peut trouver chaussure à son pied.

Bon ben voilà ! J’espère que ça vous aura donné à toutes et à tous l’envie de vous impliquer et de nous organiser de beaux séjours.

Bonne année tous le monde et d’ici là bonne grimpe !!!!!!

Malek

NB : Avec une bonne dose de débrouille et la subvention G13 de 70€ par personnes pour ceux qui en expriment la nécessité, le séjour nous a couté à chacun une centaine d’euros tout compris. Ça ne fait pas cher le bonheur !!!!

photo 2

 

Vous êtes ici : Accueil Les sorties Les récits SÉJOUR (DE L’AN) DANS LES CALANQUES DE MARSEILLE